education 900

Le point sur les rythmes scolaires

Questions à Claudine Fley, adjointe au maire à l’Éducation et à l'Enfance

13 rythme scol011/ la Municipalité d’Aurillac a fait le choix d’accompagner la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013/2014. Pourquoi ?

La France est le pays d’Europe où les enfants ont le nombre de jours de classes le plus faible et de fait les journées scolaires les plus chargées. Aussi, l'équipe municipale a toujours été favorable à la semaine de 4 jours et ½, qui est plus respectueuse des rythmes de l’enfant. Elle permet, par une meilleure répartition des heures de classe sur la semaine, d'assurer un apprentissage naturel et d'ainsi favoriser la réussite de tous les enfants. Nous ne partons pas de rien. En effet, la qualité de notre projet éducatif local, le professionnalisme de notre service éducation et la compétence de nos centres sociaux sont de réels atouts pour garantir, dès la rentrée 2013, la mise en place de cette nouvelle semaine scolaire. Par ailleurs, afin d'alléger le coût financier pour les familles, notre réflexion porte actuellement sur la possibilité d'instaurer une gratuité (hors cantine scolaire) de la période 8 h 30 - 16 h 30.

2/ Après une longue période de concertation, une proposition de semaine scolaire s’est-elle dégagée ?

Nous avons effectivement mené une large concertation depuis quelques mois auprès des différents acteurs de l’école : Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale, Délégués Départementaux de l’Éducation Nationale, directeurs et directrices des écoles publiques, fédérations de parents d'élèves, centres sociaux et agents municipaux. De cette consultation, une semaine scolaire est ressortie :

13 rythme scolaire

Semaine scolaire que nous avons présentée dans ses grandes lignes aux parents d’élèves élus dans les conseils d’écoles.

education rythme3/ Sur quoi va désormais porter la réflexion ? 

Le cadre général est posé. Il nous reste maintenant à travailler, sur chaque groupe scolaire, à l’organisation de la plage horaire « 15h45 / 16h30 » (temps d’animations péri- éducatives) avec les enseignants, le service éducation et les centres sociaux. Le but est de proposer des activités éducatives de qualité aux enfants. Ce temps d’animation gratuit pour les familles sera suivi du fonctionnement actuel des accueils de loisirs de 16h30 à 18h30. Je tiens à souligner que cette réorganisation n’aura aucun impact financier sur les familles. Il s’agit là d’une volonté politique forte de l’équipe municipale. Une réunion publique sera organisée avant fin juin pour présenter cette nouvelle semaine scolaire aux familles.